L’ouverture d’un bar est un projet très ambitieux qui nécessite un gros travail en amont. Exercer dans le métier et pouvoir réellement ouvrir son bar passe par le respect de nombreuses contraintes et normes, à connaître et à appliquer pour garantir une activité légale et pérenne en France. En effet, proposer de la boisson ou des repas au public exige une sécurité sanitaire à toute épreuve, et lorsqu’on veut distribuer de l’alcool, c’est encore plus complexe. C’est pourquoi il est important de se former pour obtenir les permis qui vous permettront d’exercer votre activité dans le respect de la loi et de la santé des clients.

LES RÈGLES D’HYGIÈNE DANS LE MILIEU ALIMENTAIRE

La licence restaurant, formation HACCP ou formation hygiène alimentaire est indispensable dès lors que vous proposerez des denrées alimentaires à vos clients. Cette formation vous permettra de connaître toutes les règles d’hygiène à suivre, dans la préparation des aliments, mais aussi dans l’adaptation de votre comportement en tant que restaurateur. De nombreuses sessions de formation sont disponibles partout en France pour l’obtenir, comme sur le site permis-de-exploitation.com.

Vous devrez en effet assurer la sécurité sanitaire au sein même de votre cuisine, auprès du personnel et jusqu’au matériel que vous utilisez. Tout le matériel de cuisine que vous achèterez aujourd’hui dans les magasins spécialisés, les grandes surfaces ou les plateformes en ligne doit être garanti aux normes HACCP afin de pouvoir assurer la sécurité alimentaire des consommateurs et limiter la responsabilité de l’établissement en cas de problème. Dans le cadre d’un bar, les machines à glaçons par exemple ou encore les réfrigérateurs à boissons doivent être certifiés aux normes HACCP afin d’éviter la prolifération de bactéries. Le bon état sanitaire des produits que vous proposez à votre clientèle et leur bonne santé est de votre responsabilité en tant que professionnel.

Cette formation est idéale pour les bars qui proposeront des services alimentaires, comme le snacking, les frites, les croque-monsieur, mais aussi les salons de thé qui accompagnent leurs boissons de pâtisseries ou de repas. Les bars à chat, nouveauté importée du Japon, ont pour concept très original de permettre aux clients de déguster un en-cas en compagnie de matous affectueux. Ce type d’établissement nécessite une certification HACCP pour garantir l’hygiène alimentaire d’autant plus importante que les animaux et la nourriture font rarement bon ménage.

Il existe aussi des formations qui permettent d’obtenir les deux certificats présentés précédemment afin de faciliter vos démarches, et de pouvoir plus rapidement ouvrir un bar qui répondra aux normes légales.

Résultat de recherche d'images pour "haccp"

LA FORMATION PRÉVENTION RISQUES SANITAIRES HACCP

La formation HACCP permet de former les restaurateurs ainsi que toutes les personnes qui se destinent à une activité professionnelle liée au domaine alimentaire. Elle leur permettra de connaître et anticiper les risques, les réglementations et les conséquences de la distribution alimentaire.

Par exemple, il est indispensable pour un restaurateur de connaître les 3 grands types de risques :

  • le risque biologique qui va concerner les produits en eux-mêmes
  • le risque chimique qui concerne l’usage des produits d’entretien par exemple
  • le risque physique qui concernera les éléments solides tels que les cheveux, le bois ou le verre.

De plus, la formation HACCP rappelle également les bonnes attitudes pour une cuisine hygiénique :

  • se laver les mains
  • panser les blessures telles que les coupures afin d’éviter le contact du sang avec les denrées alimentaires
  • entretenir le milieu de travail et les ustensiles de cuisine avec les produits désinfectants adaptés pour éviter la prolifération de bactéries
  • contrôler de manière régulière les stocks de nourriture afin de vérifier les dates limites de consommation, mais aussi les températures de conservation
  • acheter les marchandises auprès de fournisseurs agréés.

LA LICENCE IV : INDISPENSABLE POUR TOUT DÉBIT DE BOISSONS ALCOOLISÉES

Dès lors que vous souhaitez distribuer de l’alcool, que ce soit gratuit ou payant, vous devez posséder un permis d’exploitation licence IV. Cette licence d’alcool est nécessaire pour tout débit de boissons alcoolisées, et donc obligatoire pour toute personne ayant l’intention d’ouvrir un établissement qui proposerait des boissons alcoolisées à titre principal ou accessoire.

Cette licence s’obtient suite à un stage permettant d’obtenir un certificat qui atteste de votre aptitude à distribuer de l’alcool et de votre connaissance des risques qui en découlent : vous êtes responsable de la sécurité du consommateur et vous devez être capable de refuser de servir si l’état du client, ou son âge, ne lui permettent pas de consommer et qu’il encourt un risque pour sa santé. Ces stages s’étendent sur 1 ou 2 journées et vous apprendront les réflexes à adopter lorsque l’on distribue des boissons à ses clients.

Résultat de recherche d'images pour "licence 4"

LA FORMATION DÉBIT DE BOISSONS ALCOOLISÉES LICENCE 4

La licence 4 permet au propriétaire de bar de gérer un établissement qui débite de l’alcool. Durant la formation, certains points très importants seront abordés, tout d’abord l’aspect réglementaire et législatif qui apportera des lumières sur les lois et les applications en vigueur pour le débit de boissons en général.

Ensuite, si vous souhaitez racheter ou ouvrir un établissement avec un débit de boissons alcoolisées, certaines formalités sont à connaître et impératives pour une ouverture qui se fera dans les règles. La formation inculquera également au futur propriétaire d’un débit de boissons la responsabilité qu’il a envers ses clients, mais aussi envers les tierces personnes qui pourraient être impliquées dans une activité mal gérée (voisinage touché par des nuisances sonores, automobilistes mis en danger par des clients trop alcoolisés, etc.).

Enfin, la formation évoquera également des cas spécifiques, qui changent en fonction des régions au niveau de la réglementation et de l’administration.

LES ORGANISMES DE CONTRÔLE DES NORMES SANITAIRES

Afin de surveiller et de s’assurer que les établissements de restauration respectent de manière rigoureuse les normes d’hygiène imposées dans le milieu alimentaire, des organismes qui dépendent des régions s’occupent de contrôler les installations et les permis de manière régulière et aléatoire.

Il existe plusieurs organismes qui sont placés sous l’autorité du préfet tels que la DDCSPP, le DDPP ou encore la DDCCRF. Ces organismes ont tous pour mission commune d’assurer le respect de plusieurs critères :

  • vérifier que les denrées alimentaires sont bien conformes et ne présentent pas de risques pour la santé du consommateur
  • contrôler les plans hygiéniques mis en place dans le restaurant
  • s’assurer qu’au moins une personne dans le restaurant ait reçu la formation HACCP et la licence 4 si nécessaire
  • contrôler le suivi des denrées alimentaires (boissons comprises).

BIEN RÉFLÉCHIR AU SERVICE PROPOSÉ GRÂCE À UNE ÉTUDE MARKETING

Mais avant toute chose il est important de bien établir sa stratégie marketing, de bien choisir le thème du bar et surtout d’apporter quelque chose de nouveau, que les autres bars des environs ne proposent pas. Ouvrir un bar banal et sans thème ni aspect original ne sera qu’une pâle copie de ce qui existe déjà. Ce serait une perte de temps, mais aussi d’argent.

La tendance actuelle dans de nombreux bars est de proposer des formules qui combinent boisson et nourriture, servie sur des planches ou d’autres types de supports. Ce service apporte une touche supplémentaire et vous permet de garder vos consommateurs dans votre bar. Ils n’auront pas besoin de sortir puisque vous leur assurez déjà ce service !

UNE CONCURRENCE TRÈS IMPORTANTE !

Les bars sont de plus en plus victimes de la concurrence et peinent à attirer des clients, au contraire d’il y a quelques années. Le mode de consommation a complètement changé et la concurrence s’est faite de plus en plus dense ; le nombre de fast-foods a littéralement explosé, les bars et discothèques se diversifient de plus en plus et poussent vers la sortie les bars plus traditionnels. Le portefeuille moyen des clients a quant à lui baissé, et tous ces facteurs font que le contexte d’ouverture d’un bar est plus difficile.

Il existe cependant des solutions pour rendre votre bar le plus attrayant possible pour vous ramener une clientèle fidèle, qui fera parler de vous !

NOS CONSEILS POUR RENDRE VOTRE BAR LE PLUS ATTRAYANT POSSIBLE

Avant toute chose, il faut se sortir de la tête l’image du bar classique où les consommateurs viennent juste boire une pinte de bière ou un verre de vin accompagné d’une poignée de cacahuètes. Cette version du bar ne fonctionne plus et ne sera pas profitable à votre activité. Il faut repenser le bar tout en gardant l’essence même du concept.

Tout d’abord, thématisez votre activité, en proposant un décor particulier, une ambiance musicale spéciale ou encore en portant des tenues qui diffèrent de la simple chemise de serveur. Ainsi votre bar aura sa propre identité et fera parler de lui, car il sera différent.

Ensuite, il est important de donner une place de choix à l’alimentaire et éviter de proposer uniquement de la boisson ; cette technique vous permettra de maintenir vos clients dans votre bar et les poussera de manière implicite à la consommation. Proposer un service mixte entre boisson et nourriture vous assurera une clientèle très variée : des étudiants, mais aussi des jeunes actifs ou même des retraités qui veulent passer un moment convivial autour d’un verre et d’un petit plat de charcuterie ou de fromage locaux.

L’ère du numérique a prit une place très importante dans notre société, et les consommateurs sont de plus en plus connectés à leurs téléphones. Certains viennent aussi travailler sur leur ordinateur tout en buvant un verre, il est donc important de proposer à vos clients un accès au wifi pour s’assurer de ne pas perdre d’opportunités.

Résultat de recherche d'images pour "bar a chat"

L’ouverture d’un bar est un processus long et compliqué à cause des normes d’hygiène très strictes qui visent à protéger la santé des consommateurs. Les nouvelles concurrences qui émergent ne rendent pas non plus la tâche facile ! Mais il est tout à fait d’actualité d’ouvrir un bar qui va proposer un concept différent tout en gardant l’idée de base : boire un verre seul ou entre amis !